Au lendemain de la Révolution de 1789, la France a acquis aux yeux de l'Europe et du monde l'image d'une terre de révolte. Cette réputation s'entretient et s'enrichit à travers les barricades du XIXe siècle, les grèves du XXe siècle, la culture de la manifestation et de la contestation, etc.

Ce cours propose de traverser deux siècles d'histoire de France en interrogeant la force, mais aussi les limites et les faux-semblants de cet imaginaire de la révolte.

En s'appuyant notamment sur la chanson populaire, on s'attardera sur quelques temps forts (révolution de 1848, Commune, mutineries de 1917, Front Populaire, insurrection de 1944, mai-juin 1968, décembre 1995).

Bibliographie
  • François Furet, La Révolution, 1770-1880, Hachette.
  • Robert Gildea, Children of the Revolution. The French, 1799-1914, Londres, Allen Lane, 2008.
  • Jacques Julliard, Histoire de la France. Les conflits, Seuil, 2000.
  • Michel Pigenet et Danielle Tartakowsky, Histoire des mouvements sociaux en France, La Découverte, 2013.
  • Michel Winock, La fièvre hexagonale. Les grandes crises politiques, 1871-1968, Seuil, 1986.

Arnaud Houte

Arnaud Houte est  Maître de conférences à la faculté des Lettres de Sorbonne Université, membre du Centre de Recherche en Histoire du XIXe siècle.

Il a notamment publié Le métier de gendarme au XIXe siècle (Rennes, PUR, 2010), Louis-Napoléon Bonaparte et le coup d'État du 2 décembre 1851 (Paris, Larousse, 2011) et Le triomphe de la République, 1871-1914 (Paris, Seuil, 2014).