Comment les français sont devenus modernes - 1850-1968

Quoi de commun entre la France rurale, traditionnelle et imprégnée de catholicisme, telle qu'elle se dégage par exemple des célèbres Glaneuses de Millet, et la société des sixties, qui habite les grands ensembles de banlieue, circule à mobylette et écoute Johnny Hallyday ?

Ce cours propose d'observer « par le bas » le mouvement de modernisation qui a profondément transformé la France du milieu du XIXe siècle jusqu'aux années 1960.

En s'appuyant sur l'histoire des représentations (peinture, cinéma, chanson) et en étudiant plus précisément quelques objets symboliques (le train, le journal, le tourne-disque), il s'agit de comprendre comment s'est diffusée la modernité, quel élan elle a suscité et quelles limites elle a rencontrées.

Bibliographie
  • Catherine Bertho-Lavenir, La Roue et le stylo. Comment nous sommes devenus touristes, Odile Jacob, 1999
  • Christophe Charle, Discordance des temps. Brève histoire de la modernité, A. Colin, 2011.
  • Stéphane Frioux, Les Batailles de l'hygiène. Villes et environnement de Pasteur aux Trente Glorieuses, PUF, 2014.
  • Jean-François Sirinelli, Le siècle des excès, PUF, 2014.
  • Theodore Zeldin, Histoire des passions françaises, 1848-1945, Payot, 1994.

Arnaud Houte

Arnaud Houte est  Maître de conférences à la Faculté des Lettres de Sorbonne Université, membre du Centre de Recherche en Histoire du XIXe siècle.

Il a notamment publié Le métier de gendarme au XIXe siècle (Rennes, PUR, 2010), Louis-Napoléon Bonaparte et le coup d'État du 2 décembre 1851 (Paris, Larousse, 2011) et Le triomphe de la République, 1871-1914 (Paris, Seuil, 2014).