Durant trois siècles, de la Renaissance à la Révolution, Paris se transforme profondément : sur le plan monumental, avec l’âge d’or des palais royaux (Louvre, Tuileries, Luxembourg), des hôtels particuliers et des grandes églises de la Contre-Réforme ; en matière d’urbanisme, alors que se met en place un nouvel art de l’espace public (boulevards, places Royales, fontaines, promenades publiques…).

Malgré les guerres civiles au XVIe siècle, puis la concurrence de Versailles à partir de 1682, la monarchie a besoin d’une capitale qui rayonne dans toute l’Europe, au service de la grandeur de la France : capitale des arts et des lettres, de la mode et de l’esprit, déjà, qui se veut une « nouvelle Rome ».

Alexandre GADY

Alexandre Gady (né en 1968) est professeur d’histoire de l’art moderne à l'Université Paris-Sorbonne et directeur du centre André Chastel, laboratoire de recherches de renommée international. Spécialiste de l’histoire architecturale et urbaine de Paris, il a consacré à la capitale française de nombreux articles, ouvrages et conférences.